Si vous êtes déjà inscrit connectez vous.nouveau sur le site?
inscrivez vous et rejoignez nous



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Compteur de visiteurs
Compteur gratuit
Compteur
Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
La priere
Méteos
bloguez.com
Partager
Share |

Partagez | 
 

 Les dangers de la «chemma»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Administrateur
Admin
Admin


Messages : 535
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Les dangers de la «chemma»   02.06.10 8:54

8,5 % des Algériens la consomment
Les dangers de la «chemma»


Si certains pensent que la «chemma» ou le tabac à priser est moins nocif que la cigarette, qu’ils se détrompent : la «chemma» contient les mêmes produits toxiques et cancérigènes contenus dans la fumée de cigarette et une dose moyenne de tabac à priser conservée dans la bouche durant 30 mn procure autant de nicotine que 4 cigarettes.



Le Pr Salim Nafti, spécialiste des maladies respiratoires et pulmonaires a relevé, à la veille de la célébration de la Journée mondiale contre le tabagisme que 8,5% des Algériens consommaient la chique (chemma). 11% des consommateurs de la chique sont âgés entre 45 et 54 ans, a indiqué le spécialiste. Ils considèrent (les consommateurs) que cette dernière ou la «Neffa», autre appellation de la chique - l'appellation diffère d'une région à une autre- est moins nocive que la cigarette.
Pourtant, le risque de développer un cancer de la bouche est quatre fois plus élevé chez les chiqueurs que chez les non-chiqueurs. Selon le Pr Nafti, de nombreux Algériens surtout les jeunes consomment ce tabac et particulièrement ceux qui le considèrent comme une solution de rechange à l'usage du tabac à fumer. De nombreux fumeurs se sont convertis en chiqueurs. Il a, par ailleurs, mis en garde contre la consommation de la chemma dont la composition contient 2 000 substances chimiques où on retrouve les mêmes produits toxiques et cancérigènes contenus dans la fumée de cigarette.
La teneur en nicotine de la «chemma» est plus élevée que celle d'une cigarette car une dose moyenne de tabac à priser conservée dans la bouche durant 30 mn procure autant de nicotine que 4 cigarettes, a souligné le spécialiste.Connu depuis la nuit des temps dans la société algérienne, ce tabac qui est consommé par les hommes (11,6%) mais aussi par les femmes en milieu rural (4%) est vendu illicitement à même le sol dans des petits sachets ou dans des boîtes.
Fabriqué de manière artisanale et dont la composition reste méconnue, le tabac à priser est vendu actuellement en sachet de 20 grammes (couleur verte) et de 30 grammes (couleur marron). La consommation de la «chemma» ne se limite pas à l'Algérie ni à certains pays maghrébins mais s'étend aux USA, à la Grande-Bretagne, à la France, au Danemark et à la Suède où ce tabac est connu sous le nom de «snass».
InfoSoir

_________________
Rahi sa7 ஜ۩ M'RENKA ۩ஜ
█║▌│█│║▌║││█║▌│║▌║
© ORIGINAL PROFILE © DZ
Revenir en haut Aller en bas
 
Les dangers de la «chemma»
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les dangers du surpoids
» Les symboles de dangers
» les dangers de la maison pour vos animaux domestiques
» les dangers de l'ouverture des chakras
» L'île de tous les dangers (Natasha Cooper)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Santé et bien étre-
Sauter vers: